14 mai 2019

Red Flower Bud (en cours)

Une "composition" florale en cours d'achèvement, encore à partir d'une tête ébauchée neuve mais ancienne (tant que l'aménagement de l'atelier n'est pas fini, compliqué de tourner les têtes proprement).




Passage au lapidaire:


"Grignotage" des bords :



Un ami m'a indiqué qu'il y a de l'esprit d'Anne Julie dedans. C'est un honneur, mais ce serait "à l'insu de mon plein gré" selon la phrase consacrée.

Donc influence à rajouter à la myriade de pipiers dont j'apprécie la production, au milieu de beaucoup d'Allemands (Mummert, Maier, Wolfsteiner, Wallenstein, Maenz, etc...), de la plupart des Japonais (Tokutomi, Nagata, Satou, Okamura, Gotoh, etc...  ), de quelques italiens également (le Nuvole, l'Anatra, Ser Jacopo, Chiappani, Armellini etc...) ainsi que d'un certain nombre de nord-ricains (Talbert, Tatum, Davis, Parks, etc...), sans oublier l'hellénique Gourrelos et l'Europe de l'est : Kovalev, Shekita, Sokolik, Brishuta, Mcikl, etc.....


Comme d'habitude le résultat sera issu d'un lent processus découlant d'une 1ère intention esquissée, puis d'un doute à l'observation de la traduction réelle,  et ensuite d'une reprise de l'ouvrage.

1ère allure, la bague ne s'intègre pas, le tuyau choisi non plus et la forme du bol manque de subtilité.



Alors on efface la forme billiard de la tête d'origine :





Puis on sort les couleurs et on persiste à laisser cette préciosité qu'est la bague





Suppression de la bague, fluidité retrouvée !!



Reste à poursuivre le rusticage sur le tuyau