14 novembre 2016

Pipe # 21 / Jeantet Bamboo


En fouillant un carton au pied d'un présentoir de brocante, découverte d'une vieille tête Jeantet esseulée. Pour 50 centimes (si, si), peu de prise de risque.
Curieux ressenti que suscite cette bouffarde : une impression d'inachevé avec cette face avant et ce haut de foyer totalement plats malgré la présence très esthétique, sur le dessous, de restes du broussin d'origine.


Très vite, l'occasion d'assouvir une passion naissante pour les pipes à rallonge bambou se précisa.
Cependant, ne réalisant pas dans l'immédiat que les rhizomes de bambou de mon jardin pouvait convenir à ce greffage, la solution de recycler le manche d'un vieux pébroc sera retenue.


Mais avant tout, finir cette tête en arrondissant la face avant et en creusant les bords du fourneaux.
Puis concocter une "couleur" à base d'encre de chine et de cire teintante pour préserver une certaine homogénéité à l'ensemble.



La customisation de cette pipe me permit aussi de m'intéresser de plus près aux solutions de montage par l'entremise de flocs rapportés. Après avoir sectionné la bonne longueur de bambou dans le manche du parapluie et l'avoir percée sur la longueur, utilisation des matériaux à disposition pour réaliser un floc.
Ce dernier proviendra donc d'une baguette creuse en fibre de verre. Toutefois, loin d'être l'idéal au niveau santé, la fibre sera vite remplacée par un petit floc en alu découpé dans de la tige alu de diamètre 6mm disponible en surface de bricolage.



Le tuyau retenu, en corne, proviendra d'une vieille Dublin sans marque (elle même customisée par la suite en Dublin Bambou : http://behindapipe.blogspot.fr/2017/03/pipe-22-dublin-bamboo-texte-bientot.html )
Toutefois, cette première finition ne sera pas totalement satisfaisante, les bords du foyer,  considérés encore comme trop rectilignes, seront creusés davantage.