27 mai 2017

Petit passage à Milan


Au sein de la capitale lombarde, existe une trilogie pipesque à parcourir : Al Pascia, Savinelli et Moli (photo du dessus dans la majestueuse Galleria Vittorio Emanuele II).
Lorenzi, via Montenapoleone n'existe plus, remplacé par une enseigne de luxe et faute de temps, la découverte d'Al Pascia se fera lors d'un prochain séjour.
Pour les impressions générales, je vous incite à lire l'excellent article de Pipe Gazette : http://www.pipegazette.com/2012/09/pipes-les-adresses-milan-pipe-negozi.html
Cependant, la canicule milanaise pesante provoque la recherche effrénée de fraîcheur : direction le Lac Majeur et ses iles Boromées.
L'occasion, en parcourant justement les jardins exotiques de l'Isola Madre, de répondre à l'un de mes questionnements récurrents pour la fabrication de bouffarde : de quelles teintes se parent donc les rhyzomes du Phyllostachys Nigra (le bambou noir) ?
Réponse à droite : ils sont bien noirs !!!
Ne reste plus qu'envisager d'en planter dans la bambouseraie de mon jardin.



D'autre part, le dernier week-end de mai, en Italie, marque traditionnellement la fin du GIRO qui s'achevait cette année par un contre la montre individuel entre le Circuit de Monza et la Piazza Del Duomo à Milan.
L'occasion de savourer en coeur de ville l'intensité de la passion des tifosi et d'immortaliser l'arrivée au compte-goutte de chaque protagoniste courageux tel Daniel Teklehaimanot, connu pour être le premier Erythréen disputant un Tour de France en 2015.